Un nouveau rapport présente des projets de recherche du secteur canadien de la transformation des aliments et des boissons

1 juillet 2020

Des entreprises canadiennes à la fine pointe de l’innovation en matière d’innocuité des aliments et d’étiquetage épuré

Pour publication immédiate

Winnipeg (Manitoba), le 30 juin 2020 – Une nouvelle publication met en lumière des travaux de recherche novateurs menés dans le secteur canadien de la transformation des aliments et des boissons.

La dernière édition du rapport d’Innovateurs canadiens en alimentation (ICA-CFI), intitulé Pleins feux sur l’innovation dans le secteur canadien de la fabrication des aliments et des boissons, s’intéresse à l’innocuité des aliments et à l’étiquetage épuré. Les projets s’inscrivent dans le cadre de la grappe de recherche d’ICA-CFI nommée « Utiliser la science et l’innovation pour renforcer le secteur alimentaire à valeur ajoutée du Canada ».

Le tout a été rendu possible grâce à un financement de jusqu’à 4,6 millions de dollars à la grappe du secteur des aliments et des boissons annoncé précédemment par la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie-Claude Bibeau, au titre du programme Agri-science du Partenariat canadien pour l’agriculture. La grappe, dirigée par ICA-CFI, a bénéficié d’une contribution supplémentaire de 2 millions de dollars de la part du secteur, pour un investissement totalisant 6,6 millions de dollars.

« Pour que notre secteur agroalimentaire reste fort et compétitif, nous devons continuer à investir dans l’innovation canadienne », a déclaré la ministre Bibeau. « En aidant nos transformateurs à être à la fine pointe de l’innovation, nous favoriserons leur compétitivité et la croissance de leurs entreprises ainsi que la production d’aliments de haute qualité pour les familles canadiennes. »

« Nous sommes ravis de publier ce nouveau rapport juste à temps pour la fête du Canada et de pouvoir ainsi présenter aux Canadiens certains des projets d’innovation prometteurs que nous menons dans notre secteur national de la fabrication des aliments et des boissons », a souligné Joe Lake, président d’ICA-CFI et directeur de l’innovation et de la recherche chez McCain Foods Limited. « Les travaux d’innovation axés sur l’innocuité des aliments et l’étiquetage épuré constituent des priorités absolues pour les entreprises de fabrication d’aliments et de boissons de partout au pays. »

Le rapport présente les projets de la grappe suivants :

  • Utilisation de la lumière pulsée pour assurer l’innocuité des légumes surgelés : Bonduelle Amérique du Nord et Cintech agroalimentaire (Québec);
  • Un agent de conservation naturel en vue de son utilisation dans les aliments et les boissons aux listes d’ingrédients épurées : Chinova Bioworks (Nouveau-Brunswick);
  • À la recherche d’une solution naturelle contre la présence d’agents pathogènes et de bactéries de contamination dans les produits de volaille et de légumes surgelés : Bonduelle Amérique du Nord, coopérative Exceldor et Agriculture et Agroalimentaire Canada (Québec);
  • Une solution écologique pour réduire les risques associés à la présence de Listeria dans l’environnement de transformation des aliments : Coopérative Aliments Gay Lea Ltée et Agriculture et Agroalimentaire Canada (Ontario);
  • Évaluation des effets des solutions de rechange aux antibiotiques sur la qualité et la salubrité du porc : Olymel S.E.C./L.P., Université Laval et Agriculture et Agroalimentaire Canada (Québec).

Les cinq autres projets de la grappe seront mis de l’avant dans le prochain rapport. ICA-CFI a entrepris un processus national de consultation et d’établissement de priorités avec le secteur de la transformation des aliments et des boissons afin de définir les principaux thèmes de cette nouvelle grappe.

« L’un des grands avantages de ces projets est que nous avons pu mettre en relation des entreprises du secteur des aliments et des boissons et des chercheurs du milieu universitaire et du gouvernement », a ajouté M. Lake. « Cette grappe est un exemple de partenariat public-privé mené par le secteur pour stimuler l’innovation de manières pertinentes. Les résultats renforceront la position du Canada dans l’économie mondiale et contribueront à la croissance et à la compétitivité de notre secteur. »

Le nouveau rapport est publié à l’adresse www.innovateurscanadiensenalimentation.ca.

ICA a été fondé en 2013 pour aider les entreprises canadiennes de fabrication d’aliments et de boissons à accéder conjointement aux programmes du gouvernement fédéral axés sur l’innovation. Le groupe a rempli avec succès ses engagements en établissant la première grappe de recherche du secteur de la transformation alimentaire au pays.

– 30 –

Renseignements :
Joseph Lake, président d’ICA-CFI, joseph_lake@canadianfoodinnovators.ca ou 506-391-8019